Quoi faire versus plus costaud que soi (en bref)

Voici un fait vécu typique

« Au secours, je me suis fait rincer ! Il avait Garde partout et Châtaignes sur presque tous ses joueurs… Oh ! Et il m’a bloqué à deux dés durant tout le match.

J’ai remporté le lancer de la pièce et choisi de recevoir le ballon. J’ai compté en trois tours. Je ne voulais pas retarder le jeu parce que mes joueurs se faisaient sortir du terrain à vitesse alarmante. Quand est venu le moment de me défendre, il n’y avait rien que je pouvais faire et une grosse part de mon équipe s’est retrouvée aux bancs des KO et des sorties. Sa cage était solide et il n’y avait aucune manière de la briser. Il a compté au tour 8.

La deuxième mi-temps a été similaire mais en deux fois plus cauchemardesque. Avec déjà quelques blessures j’étais encore moins en mesure de défendre ma moitié de terrain. Mon équipe s’est fait « dépitcher » au tour 14…

Comment est-ce qu’on peut se défendre contre une équipe plus costaude que la sienne ? Est-ce que la principale stratégie consiste en prier pour un botté profond (idéalement dans l’arrière train de l’adversaire) ? Il me semble qu’à partir du moment où la cage est formée, je n’ai plus aucune chance. »

Jouer la (les) force(s) de son équipe

À blood bowl, le gagnant est généralement le coach qui parvient le mieux à jouer les forces de son équipe et dans le cas ci-haut, ce fut l’adversaire. On ne peut pas toutes les gagner, il n’y a pas de honte à ça.

Face à une flopée de joueurs plus costauds que les siens, il est souvent mieux de se tenir loin (enfin, pas si loin, une petite case de distance peut suffire) et d’utiliser son avantage en agilité ou en vitesse pour se disperser sur le terrain. L’avantage en force de votre adversaire sera considérablement réduit si vous l’obligez à se disperser pour vous couvrir mano-à-mano (c’est d’ailleurs une excellente manière de contrer la compétence Garde). Ensuite, vous devez utiliser votre avantage en vitesse et en mobilité pour atteindre vos objectifs de jeu.

Si vous forcez votre adversaire plus costaud à jouer en finesse, vous allez souvent gagner. Si votre adversaire plus costaud vous invite à une mêlée générale et que vous mordez à l’hameçon, vous allez souvent perdre.

Jouer éclaté et mobile comporte son lot de risques (sinon, où serait le plaisir ?). Autant que possible, pour éviter de tenter trop d’esquives risquées, cherchez des manières d’enchaîner les blocages à 2 dés. Par exemple, utilisez votre blitz pour libérer un joueur qui se déplacera afin de porter assistance à un autre blocage à 2 dés, et ainsi de suite (pensez à des dominos tombant à la chaîne). Ne poursuivez-pas et restez dispersé pour minimiser l’avantage de force de l’équipe adverse. Une fois tous les blocages à 2 dés réalisés (et tous les joueurs avec la compétence Esquive esquivés afin de porter assistance à d’autres blocages à 2 dés), il vous faudra faire des choix crève-coeur. Les blocages à 1dé avec la compétence Blocage sont moins risqués que les esquives à trois d’agilité sans la compétence Esquive. Aussi, les joueurs sans Blocage, Lutte ou Esquive qui ne contrôlent pas de zones de tacle cruciales (dont la perte de contrôle serait catastrophique) peuvent tenter des esquives pour se sauver… surtout s’ils ont une armure de 7 face à une brute dotée du combo Blocage et Châtaigne (en cas d’esquive ratée, le gazon, lui, n’a pas la compétence Châtaigne).

Un coach avisé est familier avec les probabilités du jeu et joue constamment les statistiques qui lui sont avantageuses.

La réalité qui tue

Un bon coach disposant de suffisamment de tours de jeux réussit un touché la plupart du temps quand il reçoit le botté de ballon.

C’est pourquoi compter en trois tours de jeu (ou moins) face à un coach en contrôle est extrêmement risqué car il a alors suffisamment de temps pour riposter confortablement – ce qu’il va réussir la plupart du temps. Il ne lui restera alors plus qu’à prendre son temps pour compter le touché gagnant à la seconde mi-temps. Ce scénario est le tremplin le plus typique vers une défaite de 1 à 2. Ça ne veut pas dire que cette situation va se concrétiser à tous les coups, mais c’est ce qui va arriver très souvent.

Voici quelques pistes supplémentaires à explorer pour causer des difficultés à une équipe plus costaude que la sienne.
  • Le combo de compétences Griffes et Châtaigne (+ Écrasement)
  • Utiliser son mouvement et/ou son agilité supérieur
  • Glander avec le ballon le long de la ligne des buts pour étirer le temps
  • Développer un joueur capable de compter en un tour
  • Développer un joueur agile doté du combo Lutte, Intrépidité et Saut (+ Arracher le Ballon)
  • La compétence Frénésie pour envoyer paître dans la foule
  • Agresser (intelligemment !!!) avec Joueur Vicieux
  • Frappe Précise pour botter profond là où ça fait mal
  • Contrecarrer avec Garde à fond la caisse
  • Embaucher un Sorcier en prime de match
  • Obliger un touché rapide (surtout si vous pouvez facilement riposter en 2 tours)
Vous aimeriez peut-être

Écrire un commentaire

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des