La sagesse du blood bowl selon Énéfel

Extrait d’une discussion entre Énéfel, le dieu du Blood Bowl, et deux de ses disciples.

Énéfel: Mes disciples, ceci est mon jeu de blood bowl que j’ai créé pour vous. Allez, jouez un match et ayez du plaisir.

Roze-El: Mais la notion de plaisir est différente pour tous !

Énéfel: Alors, trouvez-y votre propre plaisir.

Mungk: Moi j’aime les statistiques de jeu.

Énéfel: Connaître les statistiques ne fera pas de toi un bon coach.

Roze-El: Moi j’ignore ce que c’est que des statistiques.

Énéfel: Ignorer les statistiques fera de toi un mauvais coach.

Roze-El: Par contre, regarde Énéfel, je joue invariablement toutes les actions sécuritaires en premier !

Énéfel: Et tu rates de belles opportunités.

Roze-El: C’est que j’ai peur de rouler trop de dés !

Énéfel: Essaie d’en rouler encore moins, mais n’aie pas peur de le faire au bon moment.

Mungk: Arrghh ! Tous mes joueurs meurent !

Énéfel: 1 chance sur 6 d’échouer ne veut pas dire que ça va réussir. Aussi, ne fais jamais confiance à un elfe.

Mungk: Je joue Skaven !

Énéfel: Tout ce qui a une agilité de 4 est un elfe. Les Coureurs d’Égouts sont de dangereux elfes.

Roze-El: Moi je joue elfe et je suis entrain de perdre !

Énéfel: Un seul elfe est suffisant pour battre n’importe qui. Deux elfes, c’est tuer un snotling avec une chainsaw.

Roze-El: J’en ai assez, la prochaine fois je vais jouer nains !

Énéfel: Ça n’est pas parce que tout le monde déteste les nains qu’ils sont imbattables.

Mungk: Je n’ai jamais de bon plan au début de mon tour !

Énéfel: En l’absence d’un bon plan, un mauvais plan peut fonctionner.

Mungk: C’est plutôt que je n’ai pas de plan du tout !

Énéfel: Alors, sois chanceux.

Mungk: J’abandonne !

Énéfel: Pour être chanceux, il faut essayer.

Roze-El: Mais, Énéfel, tu me fais rater toutes mes longues séquences de jets de dés !

Énéfel: Rater une longue séquence de jets de dés n’est pas de ma faute. Réussir une longue séquence de jets de dés avant d’en échouer une seconde sur le dernier jet à 2+, ça c’est de ma faute.

Roze-El: C’est donc de la faute de Mungk si je suis malchanceux ! Il n’échoue jamais rien !

Énéfel: Ta malchance n’est pas de la faute de ton adversaire. Pas plus que sa chance est de sa faute.

Munck: Roze-El a raison, moi aussi je le trouve vachement malchanceux !

Énéfel: Écoute-moi bien, Roze-El. Mungk a beau le dire, mais il ne pense pas que tu es aussi malchanceux que tu le dis. Pas plus qu’il ne pense qu’il est aussi chanceux que tu le dis.

Roze-El: Je persiste à dire que je suis malchanceux.

Énéfel: C’est plutôt que je récompense souvent les jeux réfléchis. Tente un autre blocage à 1 dé sans compétence et je te pénaliserai à nouveau 1 fois sur 3. Toutefois, si tu essaies plutôt un blocage à 2 dés avec Blocage contre un adversaire sans compétence, je te récompenserai avec un plaqué 3 fois sur 4. Mais aussi, n’oublie jamais que si je suis d’humeur maussade, sans raisons valables, je te pénaliserai 1 fois sur 36.

Roze-El: C’est injuste ! Comment ferons-nous pour gagner, nous qui jouons à la légère ?

Énéfel: Hummm… Pour vous, je récompenserai l’impossible 1 fois sur 6.

Vous aimeriez peut-être